Home Général Comment sont fabriqués les pulls de nos jours ?

Comment sont fabriqués les pulls de nos jours ?

by Vanessa

Vous aimez porter des pulls de Noël surtout en hiver pour lutter contre la fraîcheur. Mais, jamais, vous ne vous êtes jamais demandé comment ces pulls sont fabriqués avant de se retrouver dans les magasins de vente. Pourtant, le processus de fabrication des pulls n’est pas aussi complexe que ça. Il suffit de pénétrer dans l’univers de la fabrication des pulls pour comprendre comment cela se passe.

Le choix de la matière première et la teinture des fibres

Le choix de la matière première est la toute première étape dans le processus des pulls. Pour fabriquer des pulls de haute qualité, il faut une matière première de bonne qualité et surtout naturelle à 100%. La matière première naturelle la plus utilisée pour la fabrication des pulls est la laine qui se décline en deux catégories (le mérinos peigné qui est la laine la plus résistante et le mérinos cardé qui est la laine la plus douce) et le coton biologique.

Après leur choix, les matières premières conservent toujours leur couleur originelle. Il faut donc leur donner une autre couleur. Et pour que les fibres des matières premières prennent une autre couleur, il faut les faire passer par l’étape de la teinture des fibres. À ce stade de la fabrication, les fabricants de pulls sont libres de donner les couleurs qu’ils veulent à la matière première. Et ce sont d’ailleurs ces couleurs qui seront les couleurs finales des pulls.

Le cardage des fibres textiles.

Après la teinture des fibres, elles doivent être cardées pour la suite du processus de fabrication des pulls. Le cardage consiste à faire le démêlage des fibres pour leur permettre de bénéficier d’une bonne aération. Le cardage se fait avec une cardeuse à rouleaux. Le cardage permet aussi de donner un bon alignement aux fibres pour le filage.

Le filage et la mise en bobine des fibres.

Le filage est l’étape au cours de laquelle les fibres cardées seront transformées en fils textiles très rigides avant d’être admises à l’étape de tricotage. Mais avant le tricotage, il y a la mise en bobine qui intervient. La mise en bobine consiste à enrouler autour d’une bobine, les fils obtenus après le filage.

Le tricotage des fils solides et le remaillage.

L’étape de tricotage des fils peut être considérée comme une étape de montage fil par fil pour obtenir à la fin des pièces de pulls. Si le tricotage est fait en « diminué », on obtient à la fin du tricotage, les différentes pièces du pull déjà en forme qui ne nécessiteront plus de découpage avant le montage.

Le remaillage consiste à assembler les différentes pièces tricotées pour obtenir un pull entièrement fabriqué. Le remaillage est une étape qui demande un vrai savoir-faire de la part des fabricants, puisque c’est au cours de cette étape que les points couture renforcés sont faits au niveau des aisselles et des épaules.

Le traitement.

C’est la dernière étape dans le processus de fabrication des pulls. À cette étape, les pulls recevront leur dernière touche pour présenter un aspect final. Les mailles seront adoucies et les pulls passeront sous la presse pour être remis en forme.

You may also like

Leave a Comment